Le Voyage Intérieur de Nicolas : un beau témoignage qui vous révèle les 8 étapes du périple

En Décembre 2021, notre 12ème Voyage Intérieur s'est achevé. Nicolas, un des participants, très marqué par ce qu'il venait de vivre, a eu envie de partager son expérience pour aider d'autres personnes à mieux comprendre ce qui les attend et à oser entamer ce voyage qu'il qualifie de "magnifique". Découvrez son témoignage ci-dessous...



Vous êtes peut-être comme moi, en situation de stress ou de burn-out, et avez envie d’avancer… mais aussi un peu peur d’entamer un « Voyage Intérieur ». J’ai eu envie de vous partager ma propre expérience afin de vous donner une idée de ce que ce programme peut vous apporter.


Tout d’abord, un peu de contexte : je m’appelle Nicolas et j’ai 27 ans. Je suis tombé en épuisement professionnel en Juin 2021. A cette époque, pour moi le burn-out et le stress chronique étaient quelque chose de totalement inconnu. J’entendais ces mots sortir de la bouche de mes proches, de mes amis ou de mes connaissances, mais ils ne me parlaient pas. Je me disais que cela arrivait aux autres mais que ça ne pouvait pas m’atteindre, surtout vu mon jeune âge. J’avais tort : cette « maladie » peut toucher toute personne, de tout âge, de toute culture, et à n’importe quel moment d’une vie. Et pour en sortir durablement, il est nécessaire de se faire accompagner correctement.


C’est ainsi que mon généraliste m’a parlé d’Anne Habets, de ses coaching et de son Voyage Intérieur. Au départ, je dois avouer que j’avais un peu peur. Peur d’entamer un travail sur moi-même, de me faire accompagner, de faire face à mes démons et à tous ces obstacles qui me font stagner dans mon apprentissage personnel. J’ai finalement sauté le pas en prenant rendez-vous pour un premier entretien individuel avec Anne, étape indispensable avant tout Voyage Intérieur afin qu’elle puisse comprendre les besoins de la personne et adapter ses ateliers en fonction.


Après quelques séances de coaching très utiles et bienveillantes, je lui ai annoncé mon intérêt pour le Voyage Intérieur. Elle m’a confirmé que c’était une très bonne idée. A ce moment-là, j’étais en épuisement depuis 4 mois et demi et j’avais vraiment besoin de me sentir avancer dans mon processus de guérison. Après avoir rempli les formalités administratives, j’ai eu la chance de commencer ce magnifique voyage avec un groupe du feu de Dieu! Le voyage est composé de 8 ateliers répartis sur 4 samedi (afin de pouvoir se reposer et prendre le temps d’assimiler les concepts et outils) et animés par six personnes passionnées, à l’écoute, bienveillantes, ne portant aucun jugement sur les réactions de chacun.


Qu’est-ce que ça fait du bien de se retrouver entouré de personnes qui vivent la même chose que nous et, surtout, qui nous comprennent.

Nous avons commencé par l’atelier Rouages, permettant de bien comprendre les causes et conséquences du burn-out et du stress chronique. Après quelques heures seulement, nous nous sentions comme une grande famille, chez nous. Qu’est-ce que ça fait du bien de se retrouver entouré de personnes qui vivent la même chose que nous et, surtout, qui nous comprennent. Personnellement, cet atelier m’a permis d’identifier les facteurs de cause de mon épuisement afin de pouvoir travailler dessus pour ne plus reproduire le même schéma. L’après-midi, nous avons entamé l’atelier Boussole. Il s’agit ici d’hypnoses guidées permettant de faire un voyage au plus profond de soi afin de se libérer de poids trop contraignants, d’accepter des choses plus profondes ou de tout simplement guérir des blessures passées. Comme beaucoup, je me disais que je n’allais probablement pas être réceptif à cette technique. Encore une fois, j’avais tort. Cet atelier m’a complètement bouleversé, m’a permis de renouer avec mes démons intérieurs, des événements importants du passés m’ayant fait affreusement souffrir et j’en passe. C’est vraiment intéressant de s’initier à des choses que l’on aurait jamais pensé ou osé faire dans un autre contexte. A la fin de cette première journée, intense mais enrichissante, j’ai eu le sentiment que tout le monde avait vécu la même chose et en était reconnaissant.


Jamais je n’aurais pensé à m’atteler à ce genre d’exercices. Je suis fier et reconnaissant d’avoir pu y goûter.

Après quelques semaines, nous avons entamé la seconde journée de ce merveilleux périple. Je me rappelle du bonheur de nous retrouver à chaque nouvelle journée. Le matin, nous avons été initié à la méditation par Anne lors de l’atelier Lotus qui aborde également les croyances qui nous font avancer ou qui nous bloquent. La méditation permet de se retrouver avec soi-même, même dans des périodes ou lors d’épisodes compliqués, et d’être dans l’instant présent, chose très difficile pour l’humain car notre cerveau est toujours dans le passé ou l’avenir, mais rarement dans le présent. Quel bonheur d’avoir pu apprendre ces techniques très utiles afin de pouvoir continuer à en faire de mon côté. L’atelier Tan Tien de l’après-midi était dédié au Gi Qong, une technique traditionnelle chinoise basée sur le mouvement et les énergies. Nous avons tous beaucoup ri face aux différentes positions et exercices que nous devions faire. Malgré cela, une réelle énergie s’est dégagée de chacun et une sorte de plénitude s’est installée. Jamais, au grand jamais, je n’aurais pensé à m’atteler à ce genre d’exercices. Je suis fier et reconnaissant d’avoir pu y goûter.


Lors de la troisième journée, je n’ai malheureusement pas pu participer à l’atelier Mindset pour des raisons personnelles. Malgré tout, j’ai pu recevoir les retours enthousiastes du reste du groupe qui a pu découvrir, à travers l’Ennéagramme, les 9 types de personnalités. Ils ont été confrontés à de belles surprises, permettant de casser les stéréotypes qu’ils avaient sur eux-mêmes. L’idée étant de connaître leur personnalité afin d’ouvrir les perspectives et développer son observateur intérieur.


L’après-midi, j’ai rejoint le groupe pour le fameux atelier Move au cours duquel nous nous sommes essayés à la Biodanza. Cet atelier a pour but de dépasser le jugement des autres et d’écouter ses ressentis et émotions plutôt que son esprit. On a tous tendance à avoir peur du regard de l’autre, aux avis négatifs que l’on peut recevoir et aux critiques auxquelles on doit faire face ; mais tout ceci fait partie du mental. Lors d’un épuisement, le mental est beaucoup plus fort que le ressenti. L’idée du voyage intérieur est aussi de renouer avec ses émotions, sa conscience et… son corps. C’est tout l’intérêt de la Biodanza : faire parler son corps au rythme de la musique, danser pour soi, mais aussi en groupe, afin de dépasser ses jugements et créer une harmonie à travers un certain chaos.



Nous voici à la dernière journée de ce voyage intérieur. C’est avec une certaine mélancolie, je pense, que nous sommes tous arrivés le matin, heureux de nous revoir, très heureux même, mais tristes de savoir que ce voyage accompagné – et je souligne le mot accompagné car le voyage continue seul – touchait à sa fin. L’atelier du matin, Équilibre, portait sur les constellations familiales et systémiques. Cette pratique, très méconnue, vise à aider à résoudre les difficultés familiales, personnelles ou professionnelles. Elle permet de clarifier des questions de vie importantes, d’apporter paix intérieure et pacifier les relations. Nous avons libéré des blocages émotionnels d’une participante en écoutant les sensations provoquées par le corps.

Beaucoup d’émotions se sont dégagées lors de cet atelier, et je dois dire qu’il m’a beaucoup touché. J’aurais du mal à vous en dire plus… Ce fût une belle surprise de découvrir cette technique qu’il est primordial de vivre par soi-même. Nous avons ensuite conclu avec l’atelier Chemin. Il s’agit d’une sorte de synthèse de tous les ateliers, visant à identifier ses forces et imaginer son soi-futur vers qui se diriger… Atelier très utile pour se remémorer l’entièreté du voyage.


J'ai appris à mieux me connaitre, à poser mes limites.

C’est le cœur serré que je termine d’écrire ces lignes. En effet, je ne peux qu’être reconnaissant de tout ce que j’ai pu vivre, apprendre et expérimenter durant ces ateliers. J’avais un peu peur de me lancer trop tôt dans cette aventure mais je n’ai absolument aucun regret. Bien au contraire : j’ai appris à mieux me connaître, à développer des mécanismes pour guérir mes blessures, à poser mes limites, à m’écouter, évoluer, grandir, m’épanouir, (re)devenir cette personne plus souriante, plus sereine, plus consciente de ses émotions et tout simplement de sa vie. Je ne peux que vous encourager à vous lancer vous aussi dans cette aventure très spéciale.


Je tiens à remercier mon groupe, avec qui de liens forts et durables se sont créés, les différents intervenants pour leur temps, leur bienveillance, leur chaleur et leur compréhension, mais aussi et tout particulièrement Anne, de prendre le temps, après avoir vécu elle-même un épuisement, d’aider les personnes dans notre situation à aller mieux, de proposer des outils justes et adéquats et surtout, de m’avoir permis de vivre cette expérience qui me laissera des traces jusqu’à la fin de ma vie et me permet d’être une meilleure personne.


Le 13ème Voyage Intérieur démarre le 22 Janvier 2022. Pour toutes les infos, rendez-vous sur https://www.stress-out.be/voyage-interieur


Le témoignage de Nicolas en pdf:

temoignageNicoVoyIntGr12Déc21
.pdf
Download PDF • 203KB



494 vues0 commentaire